BENENATI

INFO

BENENATI

BIOGRAPHIE

Né à Marseille en 1963, Thierry Benenati est sculpteur. Artiste fontenaisien, sa renommée est internationale.

Après des études aux Arts Appliqués, c’est à Paris qu’il mène pendant 20 ans une carrière créative de directeur artistique en agences de publicité. Depuis 10 ans, il se consacre à la sculpture, expression artistique pure, sa véritable nature. Il participe régulièrement au Grand Palais, ou encore au Salon d’Automne dont il a été vice-président et président de la section sculpture. En 2019, une de ses œuvres entrera dans un musée italien attaché à la ville de Torgiano (Italie), une consécration.

Le Bronze…

Qu’elles soient animalières ou pas, les sculptures de Thierry Benenati révèlent une réalité invisible, une vérité cachée de chacun des sujets, sous forme d’allégorie, grâce à la symbolique. Avant de devenir des bronzes, les originaux sont en plâtres, fer et cire. C’est dans le plus grand respect des règles de l’art que ses pièces révèlent un authentique travail de sculpteur, créées puis réalisées par l’artiste.

…et l’Acier

Dans son atelier fontenaisien, Thierry Benenati travaille aussi le fer comme il le fait avec la terre, mais sous les 1500° de son chalumeau. Le travail d’un original en acier est plus éprouvant et dangereux que le travail de la cire ou du plâtre. Ici tout est dur, coupant, lourd et extrêmement résistant. Réaliser une œuvre en acier, puis la ciseler, est une épreuve de force ! Mais le résultat final, dans son élégance et son mouvement, doit faire oublier la rigueur et l’endurance que le travail de cette matière impose.

Marier harmonieusement classique et moderne

Mes œuvres n’oublient ni le beau, ni le vivant, ni la lumière, ni l’espace, ni même le temps.
C’est en dehors de toutes modes ou tendances que j’essaie d’inscrire mon travail dans une continuité de l’histoire de l’art et dans l’amour des grands maîtres. Mes réalisations, résolument surréalistes, toujours décalées et la plupart du temps animalières, trahissent mes origines Italiennes dans leur style parfois baroque : une expression que l’on peut nommer symboliste-surréaliste.

La sculpture témoin des civilisations.

L’art primitif; voilà la source de la création artistique de l’humanité. Picasso, Matisse, Giacometti, modigliani, Brancusi… et plus récemment Bazelitz, Paladino, Barcelo ou Ousseman Sow, et bien d’autres, tous se sont nourri de ces racines, qu’elles soient égyptiennes, étrusques, aztèques, mayas, africaines, océaniennes ou asiatiques. Depuis les mises en scène de Marcel Duchamps, nous avons assisté à 80 années à glorifier le concept plutôt que le talent et le savoir-faire. Ne serait-ce pas juste un clin d’oeil sur 30 000 ans d’art ? Les crises ont au moins cela de bon, c’est qu’elles chassent le superflu et nous incitent à retrouver les fondamentaux.

Depuis toujours, la sculpture a été l’un des témoins privilégiés de l’histoire des civilisations. De l’Afrique à l’Occident, les œuvres, parfois monumentales, ont toujours fasciné par la maîtrise dont ont fait preuve leurs auteurs. Elle s’inscrit aujourd’hui dans un monde où, depuis la taille directe de la pierre ou du bois, les matières et les techniques se multiplient et on ne sait plus vraiment qui fait quoi et comment.

Mais fort heureusement le regard du public nous montre qu’il restera toujours sensible aux effets d’ombres et de lumières sur les formes, aux jeux des pleins et des vides, à la créativité et au talent d’Insuffler une étincelle de vie qu’une œuvre propose en partage avec le visiteur.

Richesse de la production artistique contemporaine

Pour Thierry Benenati «la production artistique contemporaine est fort heureusement plus diverse et fertile que jamais. Mais il existe cependant une scission injuste entre les modernes et les classiques. les premiers considèrent les classiques comme étant désuets et les seconds accusent les modernes de négliger la maîtrise.

L’essentiel de mon style tente à démontrer que l’on peut éventuellement trouver un trait-d’union entre les deux.

Défendre un art qui ne triche pas

Tout autant, mais peut-être plus encore que la plupart des arts plastiques, la sculpture ne pardonne pas l’absence de talent et le manque de maîtrise. Dans ce monde de zapping, où le marché international nous montre trop souvent un art contemporain spéculatif, où l’on voit surgir des “sculpteurs” superstars, aussi soudainement que des artistes de variété, le visiteur peut croire qu’il n’a pas vraiment le choix entre les oeuvres des grands maîtres classiques dans les musées et celles, clinquantes, provocantes, ou sans aucune émotion, mises en avant par la communication grand public.

En cela, Thierry Benenati s’inscrit dans un art qui ouvre le regard sur le magnifique avec une démarche se moquant des modes et des tendances, et qui prône la maîtrise, créant des œuvres n’ayant nul besoin qu’on leur fabrique forcément une valeur, car elles représentent en elles-mêmes de vraies richesses.

DISTINCTIONS – EXPOSITIONS

Soutenu par des personnalités (Gérard Depardieu, Françoise Fabian, Ben…), reconnu par ses pairs, Thierry Benenati est membre de la Fondation du Baron Taylor et de » Comparaisons » au Grand Palais : son travail estcouronné par de nombreuses médailles et autres distinctions dans les plus prestigieux Salons français. Il a exposé depuis 2010, de Paris à Singapour comme au musée d’Art Contemporain de Tokyo en 2016. Thierry Benenati a créé le groupe Les Sculp’teurs avec plus de 700 artistes adhérents et qui rassemble un trésor de vidéos et autres documents sur l’art en général.

Médaille de Vermeil 2017 – Académie Arts-Sciences-Lettres
Prix Edouard Sandoz 2016 – Salon National Des Artistes Animaliers, Bry-sur-Marne Prix de la Fondation Taylor 2014 – Salon d’Automne Paris, Champs-Elysées Médaille d’Or 2014 – Salon d’Art Ile-de-France, Bourg-La-Reine
Médaille d’Or 2012 – Salon National Des Artistes Animaliers, Bry-sur-Marne

Invité d’honneur 2012 – 4ème Biennale de Boissy-Saint-Léger

Médaille du conseil Général de l’Essonne 2012 – 35ème Salon d’Art de Saint-Germain-Lès-Corbeil Invité d’honneur – Salon des Artistes Scéens 2012

Grand Prix du Jury 2012 – Salon De Courtry
Palme d’Or 2012 – Salon Artistes du Monde Cannes

Médaille de Bronze 2011 Salon des Artistes français – Grand Palais

Grand Prix du Jury 2011 – Beaux-arts de Béziers
Palme d’Or 2011 – Salon Art Cannes
Médaille d’Or 2011 – Académie Européenne des Arts France
Médaille d’Or 2011 – Prix Consécration de la Fédération Nationale de la Culture Française

VIDEOS – INTERVIEWS – PRESSE sur le site benenati.sculpteur@gmail.com
-France 3 Interview : Thierry Benenati, Palme d’Or sculpture Art Cannes, 2012
-France-Inter interview : Thierry Benenati sur le passé, le présent et l’avenir de l’art animalier par Alain

Bougrain-Dubourg pour « Vivre avec les bêtes ».
-Depardieu, l’autruche et le sculpteur de vert, Le Parisien, octobre 2010 … -Eric Emmanuel Schmitt Il y a trop de faux artistes.

 

Pin It on Pinterest

Share This