RUBINSTEIN

INFO

RUBINSTEIN

BIOGRAPHIE

Patrick RUBINSTEIN – KINETIC POP ART

Né en 1960 à Paris, Patrick Rubinstein est un artiste contemporain Français issu de l univers de la mode travaillant ses tableaux sur un concept d OPT ART, (Art Cinétique).

Grace à une technique innovante ses œuvres vous offres 3 vues différentes selon votre angle de vision vous procurant ainsi 3 fois plus d émotions.

Vous aimeriez retrouver les idoles de votre jeunesse ?… Patrick Rubinstein les met en scène pour vous en les associant par un jeu d’optique unique, à une autre image. Pour Michael Jackson ? Un graphe de « Beat It » en clin d’œil à son tube planétaire de 1982. Pour les Beatles ? L’Union Jack.

Pour les quatre géants des fifties, Spiderman, Betty Boop, Super Man et Marilyn ?… Les mêmes mais en couleurs ou en noir et blanc, selon l’angle de vue…

On est dans le pop et street art, la création ludique, dynamique et généreuse. Mais aussi dans l’op art, l’art optique qui se joue de tout et surtout de nous, pour notre grand plaisir.

Tout commence alors que Patrick Rubinstein est encore ado. Il aime l’art, la photo argentique et le cinétisme. Que choisir entre les trois ? Rien – c’est à dire tout.

Il coupe en lamelle une photo, l’intercale avec une autre, puis colle l’image recomposée sur un support, tente un pliage en accordéon et obtient une œuvre en relief. De face, l’image est double, les deux photos se superposent, mais vue de perspective, l’effet est bluffant. Selon l’angle, il n’apparait qu’une seule des deux images. Son concept en 3 D est né.

Ses premières créations sont réalisées à partir de portraits de ses proches. Une mère et son fils, un frère et sa sœur, un père et sa fille… Rapidement, son jeu visuel remporte un franc succès bien au-delà de son entourage. Il doit continuer – le tout est de savoir comment ?! Sa technique est encore trop artisanale pour supporter des créations plus sophistiquées, a fortiori en dimension XXL.

Qu’à cela ne tienne, l’ère du numérique va tout révolutionner. Les nouvelles technologies lui permettent non seulement de laisser libre court à son imagination, mais aussi de procéder à l’infini à de magiques « couper, coller, plier ».

Patrick Rubinstein expérimente toutes les compositions, les bonbons, les jouets de notre enfance, la petite bouteille en verre de Coca-cola, les quatre présidents américains du Mont Rushmore ou encore l’univers de « Bonnie and Clyde », avec une relecture tout aussi graphique que personnelle de la chanson mythique de Serge Gainsbourg…

Un tourbillon de souvenirs heureux inspire les œuvres en 3 D de Patrick Rubinstein. Malgré nous, l’artiste nous entraîne ainsi dans son imaginaire et ce faisant, étrangement, dans une tranche joyeuse de notre mémoire collective. Les images deviennent vivantes. Elles changent de couleurs ou de nature au grès de nos passages.

Au visage souriant d’Amy Winehouse, répondent les visuels de ses albums et autres coupures de presse, et inversement. Aux cartoons, d’autres cartoons… Son imagination est sans fin pour nous faire redécouvrir le Pop et le Street Art.!

L’artiste nous intrigue et réveille nos souvenirs. En 2013, cinq ans après avoir vendu sa première oeuvre à Drouot, il est classé 89e au top 100 des artistes Français les mieux cotés.

La consécration se poursuit cette année avec l’entrée de « Music Madness », une composition de chanteurs et de musiciens qui ont compté pour lui, acheté par le musée d’art Copelouzos d’Athènes.

« Savoir qu’on a procuré de l’émotion à des gens qui ont un musée d’art contemporain, c’est une grande fierté. Entrer au musée, c’est le plaisir de faire partager son art, de délivrer de nouvelles sensations. »

Pin It on Pinterest

Share This