Benjamin Spark est un artiste majeur sur la scène francophone de l’art urbain néo-pop.

Son univers, influencé à la fois par la figuration narrative, le graff, le tag, le manga, le Pop Art…,  est peuplé de personnages issus de la culture populaire (pub, caricature, BD, dessins animés), particulièrement des super-héros de son enfance : « J’ai appris un peu de la vie avec eux. Ils m’ont aidé à grandir. Au-delà de ma fascination pour le monde de l’enfance, il y a dans ces icônes de BD toute la nature humaine: le bien et le mal, la peur, les fantasmes, l’héroïsme des marvels, les antihéros des comics, l’humour des auteurs belges. »

Mais ces Spiderman, Wonder Woman, Dardevil et autres Mickeys sont ici revisités, juxtaposés ou entremêlés, donnant naissance à un univers détonnant dans lequel « les personnes s’affranchissent des cases et les mots explosent des bulles ».

A la fois peintre et plasticien, Benjamin SPARK apparaît comme une véritable locomotive de la « street pop » bruxelloise, une mouvance qui revendique la synthèse de la pop américaine et de la culture de l’art urbain européen.

>page de l’artiste

Pin It on Pinterest

Share This